Références
  • Fort de plusieurs centaines de références sur ses départements d’intervention, est présenté ci-après un panel représentatif des interventions récentes de CDHU, des points de vue géographique et des compétences mobilisées.
- Contenir le développement des nouvelles habitations, et accueillir une diversité de formes urbaines et de typologies de logements ;
  
- Permettre l'extension d'une zone d'activités et favoriser par ailleurs les occupations mixtes habitat / activités ;

- Conforter la commune comme pôle touristique au niveau local ;

- Protéger et valoriser les corridors écologiques et les sites sensibles (en canalisant les flux de visiteurs) ;

- Prendre en compte et anticiper les risques d'origine naturelle (notamment le ruissellement et le feu de forêt) ;

- Prévoir la création de nouveaux équipements liés à l'enfance et la petite enfance en lien avec le développement démographique envisagé.
- Maintenir la dynamique démographique de la commune : forte attractivité du territoire générée par la position stratégique de la commune entre Gannat et Saint-Pourçain-sur-Sioule, par le cadre de vie rural du territoire et la proximité avec les grands axes de circulation.

- Prendre en compte l’agriculture sur le territoire : l’activité est très présente sur le territoire et a largement guidé les choix en matière d’urbanisation. Le développement des activités agricoles-économiques a également fait l’objet de réflexions ;

- Déterminer les secteurs à urbaniser en l’absence de bourg : trouver les secteurs les plus pertinents pour être ouverts à l’urbanisation en prenant en considération les problématiques de déplacements agricoles, l’environnement riche du site Natura 2000 « Basse Sioule » et l’habitat dispersé sur la commune.
- Réalisation d’un diagnostic très fin du contexte général en matière de démographie, d’habitat et d’économie, des dynamiques et fonctionnement du parc de logements, du fonctionnement des marchés locaux de l’habitat, et du logement pour publics à besoins spécifiques (gens du voyage, personnes âgées, jeunes, etc.) ;

- Elaboration d’un document d’orientation à partir des principaux enjeux soulevés dans le diagnostic, territorialisés par bassins d’habitat, et illustrés par des matrices ;

- Rédaction de 15 fiches actions, comprenant chacune un rappel du contexte / des chiffres clés, des objectifs, un descriptif de l’action, le pilotage de l’action, les financeurs, les ressources humaines, un échéancier, une territorialisation, la coordination avec d’autres dispositifs, les moyens, et les résultats attendus / indicateurs de réalisation ;

- Un travail en partenariat étroit avec les services de l’Etat.
- Revitaliser les centres bourgs et notamment les pôles que sont la Guerche-sur-l’Aubois et Sancoins pour renforcer l’armature territoriale ;

 - Mobiliser les ressources présentes sur le territoire pour en développer l’attractivité : le patrimoine bâti, les bords de Loire/Allier ou encore les canaux sont des atouts pour le site ;
 
- Affirmer l’identité du Pays Loire Val d’Aubois tout en créant une cohérence territoriale à l’échelle du pays mais aussi avec les territoires voisins.
- Favoriser un développement urbain équilibré et orienté dans le bourg, maintenir des espaces de coupure entre les espaces bâtis ;
 
- Développer l'habitat dans les dents creuses de manière à contenir l’urbanisation et stopper le mitage urbain ;
 
- Valoriser les atouts du territoire en développant une stratégie touristique (vues remarquables, entrée de ville, espaces naturels…) ;
 
- Permettre le maintien des commerces de proximité et permettre le développement de circuit-court ;
 
- Préserver les corridors écologiques et principaux sites naturels d’intérêt.
- Conforter la centralité fonctionnelle de la commune à l’échelle du territoire communautaire et renforcer la qualité du cadre de vie autour d’un centre-ville redynamisé et d’un patrimoine naturel réhabilité ; 

- Recentrer l’urbanisation sur le cœur urbain en optimisant le potentiel de densification (bâti vacant, dents creuses, reconversion de friches industrielles...) ; 

- Rechercher la mise en cohérence et l’amélioration des connexions avec Vichy dans le cadre de l’aménagement du secteur de Puy-Besseau ;

- Veiller à renforcer la mixité sociale et fonctionnelle dans le cadre de la production de logements (construction neuve, réhabilitation), sur le périmètre du PRU de Presles et à proximité de la Place Victor Hugo ; 

- Préserver l’offre commerciale de proximité dans le centre-ville en contenant le développement commercial périphérique et en y favorisant le développement de modes de déplacement doux. Engager en ce sens la création d’un pôle intermodal à proximité de la Place Victor Hugo.
- Soutenir le développement économique du territoire par le développement des zones d'activités existantes mais également en confortant Sancoins comme centralité du territoire et en accompagnant le développement touristique.

- Relancer la dynamique démographique en accueillant une population active ou au profil familial grâce à une adaptation de l'offre en matière de logements tout en veillant à préserver la qualité du cadre de vie et en recentrant l'urbanisation à l'intérieur de la tâche urbaine.

- Porter une attention particulière aux paysages, à leur préservation, à leur mise en valeur et à leurs fonctions (notamment agricoles).
L’AVAP a pour effet de suspendre l’application de la servitude des abords des Monuments Historiques sur le territoire qu’elle couvre. Au-delà, dans les parties résiduelles du périmètre de 500 m en abords des Monuments Historiques, la servitude continue de s’appliquer. A Bourron-Marlotte, 3 sites sont particulièrement concernés : une Cave Voutée du XIIème siècle, l’Eglise de Bourron et le Château de Bourron.
 
L’AVAP se substitue aux sites inscrits. Les sites classés restent en vigueur et s’ajoutent au règlement de l’AVAP. Elle se substitue donc le site inscrit des abords des bois de la Commanderie et de la Justice. Les sites classés de la commune sont exclus du périmètre de l’AVAP.

L’objectif de l’AVAP est de maintenir un équilibre entre préservation de l’environnement bâti et paysager et développement urbain et durable. Il s’agit également de limiter l'étalement urbain en contenant l'urbanisation au plus près des limites actuelles afin de préserver la biodiversité des franges protégées entre le massif forestier et tissu urbain. Le développement urbain s'effectuera donc par le biais d'une densification maîtrisée et d’une grande qualité architecturale et urbaine.
La mise en place d’une étude pré-opérationnelle en vue d’une Opération Programmée de l’Habitat est au cœur du projet de redynamisation du centre-bourg :
- Agir sur l’habitat privé et les espaces publics.
- Calibrer et localiser les besoins et les attentes des propriétaires. 
- Mettre en place une OPAH. 

Le travail de terrain et les pré-diagnostics d’immeubles ont permis de définir les besoins et les enjeux de la future OPAH, à savoir : 
- Maintenir les services de proximité.
- Offrir des logements de qualité pour les nouveaux arrivants. 
- Permettre le maintien à domicile des personnes. 
- Endiguer le phénomène de vacance des logements en R+1 des commerces. 
- Ilots dégradés : traiter l'habitat indigne. 
- Créer un programme incitatif pour permettre une rénovation de qualité. 
- Répondre à la demande en locatif en l'adaptant aux attentes des demandeurs. 
- Revaloriser le centre historique et les bords de la rivière Alène par des aménagements sur les espaces publiques.
Actualités
CDHU recrute !
CDHU recrute !
Un chargé d'études urbanisme - aménagement pour son agence de Nevers.
Lire l'actualité
CDHU retenu pour une étude urbaine
CDHU retenu pour une étude urbaine
La Communauté de Communes Les Bertranges (Nièvre, 58) a choisi CDHU pour réaliser une "étude sur les marqueurs identitaires architecturaux, urbains et paysagers pour 11 communes" - "Mon village, nos pépites". Etude qui doit aboutir à la rédaction d'un cahier de prescriptions.
Lire l'actualité
TOUTES LES ACTUS
Actualités